14 plantes aromatiques qui repoussent les insectes

Ecrit par Sylvain sur . Publié dans Non classé

Les plantes aromatiques ont des capacités naturelles uniques à émettre différentes substances chimiques. Avec elles, elles repoussent ou attirent des insectes spécifiques.C’est pourquoi ces plantes peuvent parfaitement remplacer les insecticides synthétiques, à condition que vous sachiez comment les utiliser à votre avantage.

Voici un extrait rapide des plantes aromatiques qui présentent des effets indésirables pour les insectes :

Les plantes qui repoussent les moustiques : lavande, menthe, basilic, romarin, mélisse, citronnelle
Plantes qui repoussent les mouches : lavande, basilic, romarin, laurier, armoise
Plantes qui repoussent les mites : lavande, armoise
Plantes qui repoussent les insectes végétaux : romarin, ciboulette, fenouil, persil, soucis, thym citronné, aneth

Pour en savoir plus sur certaines plantes et sur les raisons de leurs effets apparemment magiques, consultez les pages suivantes.

1 / Lavande
Outre les moustiques, l’huile de lavande peut chasser d’autres insectes, tels que les puces, les mouches et les mites. Nos ancêtres l’utilisent depuis des milliers d’années pour parfumer leurs maisons et leurs vêtements. Un bouquet de lavande éloigne les insectes, mais le plus efficace est l’huile essentielle de lavande.

Vous pouvez la fabriquer vous-même ou l’acheter dans la pharmacie naturelle la plus proche. Le liquide agira non seulement comme un répulsif naturel, mais il peut aussi calmer votre rythme cardiaque et vous apporter un meilleur sommeil. Il y a une chose dont vous devez vous méfier lorsqu’il s’agit d’huiles essentielles : ne les laissez jamais entrer en contact avec votre peau.

Les huiles essentielles sont toujours accompagnées d’un « support » – une autre substance dans laquelle seules une poignée de gouttes entrent en contact. Cet extrait est trop fort, même pour une peau résistante.

2 / Menthe

Depuis l’Antiquité, la menthe est utilisée pour renforcer l’esprit. Les bains grecs et romains, ainsi que les salles de fêtes, étaient infusés de menthe qui aidait à stimuler la concentration. Jusqu’au XVIIe siècle, la menthe était utilisée pour épicer les repas des pauvres et des riches. Plus tard, au XVIIIe siècle, elle a disparu de la vue, jusqu’à nos jours.

Bien qu’elle soit une plante domestiquée, la menthe se répand toujours comme des mauvaises herbes si on la laisse en terre, c’est pourquoi il est préférable de la cultiver en pot. Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de menthe dans un combo avec une vodka bon marché et du vinaigre de cidre de pomme pour créer un répulsif maison pour les moustiques. Placer des pots de menthe autour de votre patio et dans votre jardin vous aidera également à éloigner les moustiques.

3 / Basilic
Le basilic est riche en huiles essentielles, tanins, acides organiques et sels minéraux. Le lieu de naissance de l’herbe dite royale, sont les longueurs géographiques tropicales de l’Asie et de l’Afrique. Pourtant, le basilic est très apprécié en Europe depuis des siècles.

Il est lié aux mythologies anciennes et était utilisé pour soigner les malades en Égypte. À l’époque de l’Empire romain, les prétendants utilisaient une tige de basilic au lieu d’un bouquet de fleurs comme symbole d’amour. Au Mexique, par contre, on croyait qu’une bouillie de basilic dans la poche vous rapportait de l’argent, alors que votre bien-aimé était fidèle pour toujours. En Europe, au Moyen-Âge, les gens pensaient que des scorpions se cachaient sous cette plante. Son nom vient du mot grec signifiant « royal » – basilico, alors que selon la religion indienne, sa saveur est sacrée.

Les moustiques sont repoussés par l’odeur du basilic. Un pot de basilic, ou une tige suspendue, est un répulsif naturel. Certaines personnes disent que si vous mangez beaucoup de basilic avec votre salade, cela repoussera les moustiques gênants au loin, mais cela reste à confirmer. En tout cas, le basilic est l’une de vos meilleures chances de survie contre ces petites créatures fâcheuses, en plus il ajoute une saveur unique à votre plat, alors pourquoi ne pas en abuser !

4 /Romarin
Le romarin est d’origine méditerranéenne, tandis que son arôme forestier d’agrumes orne les cuisines, les jardins et les pharmacies du monde entier. Lié à des noms tels que rosée de mer et vieil homme, le romarin ressemble à la lavande, avec des feuilles plates en forme d’aiguilles.

Le romarin est l’une des herbes qui sont multifonctionnelles. Il est extrêmement résistant aux conditions extérieures, c’est pourquoi il est facile à cultiver à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Cependant, il a besoin de beaucoup de soleil si le pot est à l’intérieur de votre maison, mais il ne nécessite pas trop de chaleur et d’humidité de l’air. Il suffit d’arroser la plante plusieurs fois par semaine.

Le romarin repousse non seulement les mauvais vieux moustiques, mais aussi différents légumes, c’est pourquoi c’est une plante d’accompagnement recommandée. Pour préparer un répulsif au romarin, il faut faire bouillir environ 1 kg de romarin séché dans 1 litre d’eau pendant environ une demi-heure, puis filtrer le liquide dans un litre d’eau fraîche. Pulvériser avec de petites bouteilles à l’extérieur vous aidera à repousser une bonne partie des moustiques.

5 /Mélisse
La mélisse (Melissa officinalis) est un ingrédient bien connu des tisanes.

La mélisse est originaire des régions montagneuses du sud de l’Europe. Depuis l’Antiquité, elle est utilisée par les Perses et les Grecs pour traiter différentes maladies, causées par des problèmes du système nerveux. Avoir de la mélisse dans son jardin repoussera aussi les moustiques, grâce aux huiles essentielles naturelles et à la forte odeur de la plante.

 

6/ La citronnelle
La citronnelle, également appelée cymbopogon, est une plante herbacée tropicale vivace. Elle a de grandes feuilles pointues et atteint environ 15 cm. La plante est née en Inde, mais on la cultive également au Sri Lanka, en Indonésie, en Afrique, au Brésil et au Guatemala.

L’huile de citronnelle a des propriétés antiseptiques et anti-mucus et aide aussi à lutter contre l’insomnie. L’huile de citronnelle agit également comme un répulsif : non seulement les moustiques, mais aussi les mouches et autres insectes indésirables s’en éloignent.

Tout comme le basilic, la citronnelle est utilisée comme une herbe et une épice à des fins culinaires, qu’elle soit fraîche ou moulue.

7/ Feuilles de laurier
La feuille de laurier n’est qu’une autre plante sacrée pour les Grecs et les Romains de l’Antiquité. Elle possède une tonne de propriétés curatives, qui sont aussi fortes que son odeur. Elle aide également à soulager les problèmes d’estomac, de reins et de foie. Elle est classée ici, car c’est un excellent répulsif pour les mouches. Les petites créatures gênantes disparaissent à sa vue. Plusieurs bols de feuilles de laurier stratégiquement placés dans vos chambres s’occuperont de cette affaire. Et au fait, avons-nous mentionné que les feuilles de laurier sont un merveilleux condiment pour différentes soupes et ragoûts ? Allez-y !

 

 

8/ Thym citronné
Le thym citronné est un buisson, atteignant 50 cm de diamètre. Il est toujours vert, avec des petites feuilles jaune-vert qui sentent le citron. Les plantes adultes fleurissent pendant l’été avec des fleurs roses et lavande.

L’herbe a été utilisée pour la première fois il y a quelque 5000 ans, lorsque la civilisation sumérienne a commencé à l’utiliser comme moyen d’apaiser la douleur. Les anciens Grecs ont commencé à l’utiliser comme complément culinaire – les collines du pays étaient pratiquement couvertes de cette plante odorante, qui s’est progressivement transformée en un symbole d’élégance et de courage. Les Romains l’associaient également à la bravoure et à la puissance et avant d’entrer en guerre, les soldats se baignaient dans de l’eau aromatisée avec cette plante, car ils croyaient qu’elle leur apporterait la victoire sur le champ de bataille.

Afin d’infuser ses qualités et de repousser les méchants moustiques, il faut d’abord libérer les produits chimiques de la plante en écrasant les feuilles. Assurez-vous d’abord que vous n’êtes pas allergique à ces produits chimiques en étalant un morceau de feuille écrasée sur votre bras pendant quelques jours.

9/ Aneth
C’est une herbe bien connue dans le monde entier et elle est largement utilisée en cuisine. Une preuve de ses propriétés curatives peut être le fait que les gladiateurs de l’Ancien Empire romain avaient l’habitude de manger de l’aneth pour être forts et tenaces. Cependant, l’une des plus anciennes mentions du nom de cette herbe se trouve dans la Bible. Vous l’avez bien deviné : l’aneth est d’une aide précieuse dans la lutte contre les différents parasites des légumes : les pyrales de la tomate, les pucerons, les tétranyques, les fausse-arpenteuses du chou et les punaises des courges, pour n’en citer que quelques-uns. Le fenouil, en revanche, tient les limaces et les escargots à distance.

 

10/ Origan
L’origan est l’une de ces épices universelles utilisées dans le monde entier et est bien connu de tous ceux qui ont passé au moins un certain temps dans la cuisine. En revanche, peu de gens savent que l’origan appartient à la famille des insectifuges naturels. Les moustiques, le papillon du chou et la chrysomèle du concombre n’ont aucune chance, entre autres, mais certains insectes ne s’en préoccupent pas, comme les tétranyques, les cicadelles et les pucerons. Vous pouvez donc planter l’origan près de l’ail et des oignons.

Outre ces insectes, vous pouvez sécher et broyer la partie aérienne de la plante et l’utiliser contre les mites et les fourmis dans votre maison. Si elle ne s’avère pas aussi utile contre les fourmis que vous l’espériez, envisagez alors certaines de nos tactiques les plus sérieuses pour tuer les fourmis. Ces méthodes fonctionnent aussi bien pour les fourmis dans votre maison que dans votre jardin.

11/ Armoise
L’armoise commune (Artemisia absinthium L.), également appelée armoise blanche ou yomogi au Japon, est une plante herbacée vivace et odorante. Elle pousse dans les prairies et les buissons, dans les zones herbeuses et rocheuses. Elle est originaire d’Europe et de Sibérie, mais elle est aujourd’hui largement répandue aux États-Unis également.

L’armoise blanche a une saveur agréable typique et un fort goût amer. Ses belles feuilles vert argenté sont peut-être les plus célèbres pour la distillation de l’absinthe, mais ce n’est pas tout. Ses huiles essentielles naturelles dégagent une odeur caractéristique qui repousse non seulement les mouches, mais aussi les insectes tels que les moustiques et les mites, et même les petits parasites, comme les souris. Plantez-les dans des pots autour du jardin, ou faites-les pousser directement dans le sol. Vous pouvez également faire sécher certaines herbes et les placer dans de petits sacs si nécessaire.

12/ Ciboulette
La ciboulette (Allium schoenoprasum), avec ses fines plumes vertes, est la plus petite sorte d’oignon comestible. La ciboulette est une plante vivace, atteignant 50 cm de hauteur, et elle est originaire à la fois du Nouveau et de l’Ancien Monde.

La ciboulette est une plante populaire, utilisée principalement comme épice culinaire, mais peu de gens savent qu’elle repousse également les mouches de la carotte, les pucerons et les scarabées japonais.

 

 

13/ Fenouil

L’histoire du fenouil est aussi riche que son goût. Dans la Grèce antique, il jouait un rôle important pour honorer les dieux. Il était planté en leur honneur dans les jardins des sanctuaires, tandis que les gens portaient des couronnes faites de ses feuilles claires. La plante était célèbre dans l’Égypte ancienne, en Chine, en Inde, à Rome et en Perse. Ils considéraient qu’elle améliorait la vue. Ils pensaient également que cette plante aidait à guérir les problèmes du système digestif et neurologique. Elle a été utilisée comme aliment, médicament, herbe et répulsif pour les plantes pendant des siècles. Les pucerons, les limaces et les escargots n’ont aucune chance à proximité de l’odeur forte du fenouil, qui est due aux huiles essentielles que l’on trouve dans le fenouil.

 

14/ Persil
Bien que, généralement, vous ne mettiez pas le persil dans la catégorie des répulsifs naturels contre les moustiques, le persil contient des produits chimiques qui repoussent les coléoptères des asperges. Il est donc logique de le planter autour des asperges et d’autres cultures sensibles à ces insectes.

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire