Comment différencier les couleuvres des vipères ?

Written by Sylvain on . Posted in Non classé

Dans ce post, nous allons tenter de vous expliquer comment différencier une couleuvre d’une vipère.
Pas si facile que ça, les reptiles sont si rapides que lorsque ils nous passent devant nous paniquons et parfois avec des réflexes qui nous mettent en danger.


Récapitulatif des différences entre reptilesAlors que la vipère est venimeuse, la couleuvre est un reptile inoffensif (certaines sont venimeuses mais pas dangereuses pour l’homme)

Voici ci-dessous quelques astuces afin de nous promener l’esprit tranquille.

Commençons le jeu des différences :

Lieu de vie :

La couleuvre est un reptile qui vit plus communément près des plans d’eau où les grenouilles prolifèrent (source de repas pour elles). Les vipères quand a elles se situent dans les endroits secs.

Habitudes journalières :

La couleuvre aime bien “se la couler douce au soleil”, elle peut rester des heures en plein soleil alors que la vipère préfère le frais et sort principalement tôt dans la matinée ou au début de la soirée.
Les vipères fuient le danger, elles n’attaquent pas l’homme, elles mordent uniquement en dernier
recours.

Forme des pupilles :

La couleuvre a des pupilles rondes comme un chien alors que la vipère a la pupille de l’œil verticale comme une fente tel un chat.

Les écailles :

Sur la partie supérieure de la tête, la couleuvre a des écailles assez larges qui donnent un aspect « cuirassé » alors que la vipère a de toutes petites écailles sur tout le corps.

Le corps :

La vipère est trapue et petite : maximum 80cm.

La couleuvre qu’en a elle, à un corps longiligne et peut mesurer jusqu’à 2 mètres. Mais attention, selon l’âge, le sexe la différence peut être nulle.

La tête :

Une vipère possède une forme de tête plutôt triangulaire et plate alors que la couleuvre possède une tête qui serait plutôt ovale. Attention, cette différence est peu concluante. Mieux vaut celles du dessus.

Attention, quelques notions de bon sens à titre informatif :

Pensez à ne pas soulever de cailloux, les reptiles aiment bien se cacher.

Pensez à prendre avec vous lors de vos promenades, des chaussures montantes (chaussures de randonnées de préférence, pour votre confort), un bâton qui vous servira à faire vibrer le sol pour avertir de votre présence (ne pas les attraper avec, les taper ou les faire enrouler autour de votre bâton), continuez votre chemin, marchez tranquillement.

Si vous rencontrez un reptile, surtout ne paniquez pas, ne le ramassez pas… un seul mot d’ordre laissez le tranquille. Un serpent surtout les couleuvres peut en cas de stress, rester sur le dos en faisant le mort bouche ouverte, odeur telle que la décomposition, attention il n’est peut-être pas mort ;  il souhaite juste que vous continuiez votre chemin et même si il est mort, évitez de le ramasser.

Il n’y a pas de régions vraiment attitrées pour telles ou telles espaces, un peu partout en France, nous retrouvons ces 2 reptiles. Alors faites de bonnes randonnées et restez prudents !
Dernier petit rappel, ces reptiles sont des espèces protégés, il vous est interdit de les tuer. Les produits répulsifs vendus sur ce site vous permettront de les faire fuir.

Trackback from your site.

Leave a comment