Comment se débarrasser des cafards

Mis à jour en 2021

SOMMAIRE

Si les cafards ne mordent généralement pas et ne contiennent pas de venin, leurs mouvements rapides, leur prévalence et leur taux de survie en font l'un des parasites les plus craints et les plus détestés.
Alors qu'il existe environ 4 500 espèces dans le monde, seules 30 d'entre elles sont connues pour s'aventurer dans les maisons.

Même s'il est rare qu'une blatte nuise directement à l'homme, elle est connue pour être particulièrement sale et peut rapidement propager des bactéries et des maladies. Si elles sont à l'origine d'une infestation, elles sont également connues pour provoquer des odeurs et des taches désagréables à cause de leurs excréments.

Caractéristiques physiques

Toutes les blattes sont identifiables par leur corps arrondi, robuste et plat qui comprend de longues antennes et pattes. Leur taille varie généralement de 2 à 9 cm. Certaines espèces ont également des ailes.

Espèces communes de cafards

Blatte germanique

En raison de l'environnement qu'elles préfèrent, les blattes allemandes seront couramment trouvées dans les cuisines et les salles de bains. C'est l'une des espèces qui infestent le plus souvent les maisons et les bâtiments. Comme on les trouve souvent dans les cuisines, les blattes germaniques peuvent facilement propager des maladies en entrant dans la nourriture. Une désinfection correcte de la cuisine peut contribuer à limiter l'infestation en éliminant les miettes ou les résidus qui peuvent leur servir de source de nourriture.

Blatte américaine

La blatte américaine est également connue sous le nom de punaise d'eau, car on la trouve dans les endroits chauds et humides, comme les égouts et les tas d'ordures. Les blattes américaines ont la capacité de mordre, mais dans des cas extrêmement rares. Les mesures préventives sont particulièrement importantes en hiver, lorsque les blattes américaines sont plus susceptibles de s'aventurer à l'intérieur de votre maison.

Blatte australienne

Les blattes australiennes sont plus susceptibles de se trouver à l'extérieur, près de zones humides. Si elles s'aventurent à l'intérieur, on les trouve souvent dans les salles de bains ou près des conduites d'eau.

Les blattes australiennes sont connues pour leur régime riche en féculents et peuvent ronger des livres, des boîtes et même des vêtements. On a signalé quelques cas de cafards australiens qui ont mordu des personnes, mais cela est rare et ne pose pas de problème, sauf si la morsure s'infecte. Sinon, elles présentent les mêmes risques que les autres blattes en raison de leur propension à propager des maladies infectieuses.

Vous pouvez contribuer à prévenir une infestation de blattes australiennes en entretenant votre jardin et en empêchant l'accumulation d'humidité parmi les feuilles et les branches.


Blatte orientale

Aime se trouver près des endroits humides comme les égouts, mais on peut aussi la trouver à l'intérieur, sous les éviers et près d'autres sources d'eau.

Peut mordre les gens, mais plus rarement que les cafards américains ou australiens. Ils sont plus dangereux s'ils se trouvent dans votre cuisine, car ils propagent des maladies qui peuvent infecter toute votre famille. En gardant votre maison propre et sèche, vous contribuerez à limiter une infestation de cafards orientaux.

Blatte à bande brune

Contrairement aux autres cafards domestiques courants, les cafards à bandes brunes n'ont pas besoin d'autant d'eau. Vous les verrez donc se cacher autour des murs et des meubles s'ils parviennent à entrer dans la maison. Comme les blattes à bandes brunes sont plus répandues dans votre maison, elles peuvent causer plus de problèmes de santé, comme des réactions allergiques. Elles peuvent également transmettre les mêmes maladies que les autres blattes lorsqu'elles défèquent ou cherchent de la nourriture.

Les blattes à bandes brunes sont l'une des espèces les plus difficiles à éliminer. Vous devrez peut-être utiliser des répulsifs et des régulateurs de croissance ou faire appel à des professionnels.

Vérifiez si vous avez une infestation de cafards.

Tous les types de cafards ont tendance à se déplacer plus que les autres insectes, il peut donc être évident de voir si vous avez une infestation sur les bras.
Mais si vous voyez plusieurs cafards dans votre maison, vous devrez réussir à identifier l'espèce et trouver son lieu de nidification afin d'éradiquer les cafards que vous trouvez. Vous pouvez utiliser les étapes suivantes pour inspecter minutieusement votre maison.

Étape 1 : Utilisez votre lampe de poche pour regarder dans les endroits cachés

Même si les cafards ne sont pas très timides, ils pondent leurs œufs et font leur nid dans des endroits plus isolés. Utilisez une lampe de poche pour vérifier sous et derrière les meubles et les appareils électroménagers, le long des murs et dans les coins des pièces, sous les armoires et dans toutes les autres fissures et crevasses. De nombreuses espèces de cafards se nourrissent de cartons et d'autres matériaux. Vous devez donc également examiner les zones encombrées de votre maison, comme les placards, les greniers, les vides sanitaires et les sous-sols.

Étape 2 : Identifier les excréments et les œufs

Les œufs de blattes peuvent varier en taille, en couleur et en quantité selon l'espèce, mais ils ressemblent tous à une petite pilule. La plupart mesurent entre 5 et 10 mm de long et sont généralement de la même couleur que les cafards, allant du brun clair au rougeâtre ou au noir. Leurs excréments sont noirs ou bruns et peuvent être aussi petits qu'un grain de poivre, ressemblant généralement à du marc de café éparpillé. Les cafards laissent toujours des excréments près de leur nid, vous saurez donc que vous l'avez trouvé si vous les voyez.

Étape 3 : Identifiez l'espèce


Si vous avez trouvé des excréments, des œufs ou des boîtes à œufs, il y a de fortes chances que vous ayez trouvé le nid de cafards. À ce stade, essayez de tuer autant de cafards que possible en utilisant un spray anti-cafards et prenez des photos quand vous le pouvez. À l'aide des photos, vous devriez être en mesure d'identifier l'espèce en fonction de sa couleur, de sa taille et de ses marques.

Étape 4 : Élaborer un plan

En trouvant le nid et en apprenant quelle est l'espèce de cafard, vous pourrez élaborer une stratégie d'éradication plus ciblée. Par exemple, les cafards qui fréquentent les cuisines doivent être éradiqués le plus rapidement possible pour éviter la propagation de maladies et de conditions insalubres. Votre plan doit cibler tous les cafards que vous voyez, et surtout éradiquer le nid et les œufs.

Conseils de pro

Tuez les cafards adultes et les œufs en même temps pour vous débarrasser rapidement et efficacement de l'infestation.
Nettoyez les carcasses lorsque vous avez réussi à tuer un cafard. Les laisser traîner peut attirer d'autres insectes comme les fourmis et les mouches.
Continuez à inspecter votre maison au moins un mois après que vous pensez avoir éradiqué la population de cafards. C'est le temps qu'il faut à un œuf de cafard pour éclore, et votre problème peut recommencer si vous n'avez pas tué tous les œufs.
Même si vous pensez ne pas avoir besoin de l'aide d'un professionnel de la lutte antiparasitaire, vous pouvez appeler une société de lutte antiparasitaire pour savoir si vous avez affaire à un cafard commun ou à un autre type de parasite. Ils vous aideront à identifier les cafards si vous n'êtes pas sûr.
Les cafards ont les habitudes les plus sales de tous leurs cousins. Vivant dans les canalisations, les dépendances, les hangars, les latrines et autres endroits proches des déchets humains, ils sont les principaux vecteurs de saleté et de maladies. La bonne nouvelle est que, sur plus de 4 500 espèces de cafards identifiées, seules 30 environ affectent réellement les humains. Aux États-Unis, seules trois grandes variétés de cafards posent un problème. Mais vous voudrez atténuer l'impact de tout type d'espèce de cafard qui envahit votre vie domestique et prévenir une infestation importante.

Risque de maladie et d'infection par les cafards

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les cafards sont considérés comme des vecteurs de maladies. Un vecteur de maladie est un animal qui transmet une maladie d'un organisme à un autre sans attraper la maladie elle-même. Les cafards ont été impliqués dans la propagation d'une série d'infections et de symptômes tels que la diarrhée, la dysenterie, le choléra, la lèpre, la peste, la fièvre typhoïde et la polio.

Ils provoquent également des problèmes respiratoires, laissant derrière eux des allergènes qui sont la principale cause d'asthme infantile dans certaines villes américaines, selon l'Institut national des sciences de la santé environnementale.

Ces insectes dégradent également la propreté des environnements, ce qui peut en soi augmenter la probabilité de maladies, même si les cafards eux-mêmes n'en sont pas porteurs. Ils rongent les tissus et les meubles, laissent des détritus et des excréments, et créent une odeur nocive qui peut être très forte et durable si elle n'est pas traitée rapidement. Toutefois, des pratiques de nettoyage générales, des techniques d'extermination éprouvées et des méthodes d'entretien cohérentes peuvent permettre de maîtriser ces niveaux d'allergènes et le risque de maladie.

Éloigner les cafards

Pour éloigner les cafards, vous devez avant tout veiller à maintenir un environnement propre. Cela implique un ensemble d'habitudes cohérentes :

1. Nettoyez et éliminez correctement les déchets alimentaires

  • Utilisez toujours des sets de table et essuyez après les repas, en portant une attention particulière aux endroits où vous avez mangé et préparé les aliments et en balayant les zones situées en dessous.
  • Prenez l'habitude de nettoyer régulièrement vos appareils, notamment votre cuisinière, votre micro-ondes et votre faîtière. Les miettes ou les résidus de nourriture laissés dans leurs crevasses peuvent attirer les cafards et autres insectes. Ne négligez pas non plus le dessous ou l'arrière de ces appareils.
  • Veillez à ranger rapidement la nourriture et à la fermer correctement après avoir mangé. Au lieu de laisser la nourriture des animaux toute la nuit dans votre cuisine, vous pouvez aussi la sceller ou la ranger le soir.
  • Gardez un œil sur les aliments qui restent dans votre garde-manger ou votre réfrigérateur, comme les fruits et les légumes. S'ils commencent à sentir mauvais ou à montrer des signes de pourriture, jetez-les immédiatement.
  • Lorsque vous apportez de la nourriture de l'extérieur, inspectez-la toujours pour vous assurer que vous n'avez pas accidentellement apporté des cafards avec vous. Lavez régulièrement la vaisselle sale et ne la laissez pas dans l'évier toute la nuit.
  • Débarrassez-vous rapidement des vieux journaux, des tissus, du carton et du recyclage. Les cafards se développent avec ces types de matériaux et vous pouvez souvent identifier une infestation en remarquant les excréments laissés parmi eux.
  • Ne laissez rien s'accumuler dans un garde-manger, un placard ou un garage alors que vous pourriez vous en débarrasser correctement.
  • Sortez régulièrement les ordures et mettez-les tout de suite dans un conteneur en bordure de trottoir. Vous devrez également nettoyer régulièrement vos poubelles, car les déchets alimentaires s'y accumulent facilement.

2. Scellez vos entrées

  • Vous pouvez empêcher les cafards d'entrer dans votre maison en utilisant des portes étanches. Calfeutrez les fissures entre les sols et les murs, entre les murs et les plafonds, et autour des fenêtres, tant dans votre maison que dans votre garage. Inspectez régulièrement votre maison afin de repérer et de colmater les trous avant que les nuisibles ne les découvrent.

3. Éliminez l'humidité

  • Les cafards, comme tout ce qui vit, ont besoin d'eau pour survivre. Ils sont attirés par les endroits humides et mouillés de votre maison. Cela peut notamment poser un problème si vous avez une plomberie ou des tuyaux qui fuient.
  • Vérifiez régulièrement votre plomberie pour vous assurer qu'il n'y a pas de petites fuites que vous n'avez pas remarquées. Cela peut aussi vous faire économiser une bonne somme sur votre prochaine facture d'eau.
  • Tout comme il est bon d'enlever la nourriture de vos animaux la nuit, faites de même pour leurs bols d'eau. Essayez de les ranger avant d'aller vous coucher et de les sortir à nouveau le matin pour qu'aucun parasite ne puisse les atteindre.

4. Entretenez vos extérieurs

S'il est naturel de trouver des cafards dans votre jardin, une quantité excessive signifie qu'ils sont plus susceptibles de se déplacer à l'intérieur et d'envahir votre maison. Il existe plusieurs mesures simples que vous pouvez prendre pour vous assurer que votre jardin n'est pas propice à la reproduction des cafards :

  • Ratissez continuellement vos feuilles et tondez votre pelouse.
  • Enlevez les tas de feuilles, de bois, de branches ou de tout ce qui peut absorber de l'eau. Sinon, ces zones humides constitueront un endroit idéal pour que les cafards se cachent et s'abreuvent.
  • Retirez de votre cour tout ce dont vous n'avez pas besoin, comme les vieux jouets, les jardinières et les décorations. Ils peuvent retenir l'eau après la pluie et servir de lieu de reproduction aux cafards et autres insectes. Si vous avez des jardinières dans votre jardin, assurez-vous qu'elles sont munies de trous de drainage appropriés. Après une pluie, vérifiez votre jardin pour voir où l'eau peut s'accumuler. Vous devrez peut-être combler les trous ou envisager le projet plus vaste d'un fossé de drainage. Si cela n'est pas possible, vous devrez penser à drainer les flaques d'eau périodiquement et plus souvent après une pluie.
  • Après une pluie, vérifiez votre jardin pour voir où l'eau peut s'accumuler. Vous devrez peut-être combler les trous ou envisager le projet plus vaste d'un fossé de drainage. Si cela n'est pas possible, vous devrez penser à drainer les flaques d'eau régulièrement et plus souvent après la pluie.

Méthodes de traitement des cafards

Les deux méthodes les plus courantes de traitement des cafards sont l'appâtage et l'utilisation de produits chimiques.
Bien que ces deux méthodes puissent être efficaces, vous devez choisir celle qui convient le mieux à l'environnement de votre maison et qui est la plus utile contre les espèces spécifiques de cafards qui l'envahissent.

Appât naturel

Nous avons déjà présenté quelques-uns des meilleurs appâts pour cafards que vous pouvez acheter pour débarrasser rapidement votre maison d'un problème de cafards. Cependant, vous pouvez également essayer des recettes de bricolage pour créer des appâts pour cafards si vous avez déjà certains ingrédients dans vos armoires et que vous souhaitez économiser un peu d'argent. Un excellent ingrédient à utiliser est le borax, ou acide borique en poudre, qui attire les cafards ainsi que d'autres types d'insectes, comme les fourmis et les punaises de lit.

Recette DIY de sucre et de borax

  • 1 volume de borax
  • 1 volume d'eau
  • 3 parts de sucre

Mélangez les ingrédients jusqu'à l'obtention d'un mélange épais et pâteux qui ne coule pas. Vous devrez peut-être expérimenter avec le ratio borax/sucre/eau. Gardez à l'esprit que si cette recette est respectueuse de l'environnement, elle n'est pas moins dangereuse pour les enfants et les animaux domestiques que l'appât à cafards du magasin.

Une autre méthode d'appâtage que vous pouvez essayer consiste à disposer des plateaux de bicarbonate de soude, qui est totalement inoffensif pour les personnes et les animaux domestiques. Cependant, la méthode du bicarbonate de soude rend les cafards très gazeux. Comme ils ne peuvent pas expulser de gaz, les insectes explosent et créent un désordre épouvantable. Dans ce cas, vous devrez surveiller en permanence votre maison et toutes les cachettes où vous pensez que les cafards pourraient aller mourir. Si vous ne nettoyez pas les carcasses à temps, elles pourraient aggraver votre problème en attirant d'autres cafards ou insectes comme sources de nourriture supplémentaires dans votre maison.

Placez l'appât que vous décidez d'utiliser dans les endroits idéaux où les cafards aiment se cacher. Il s'agit notamment des armoires de cuisine, de ce qui se trouve sous et derrière les meubles, sous les éviers, dans les fissures et les crevasses près des murs, dans les espaces de rangement qui peuvent contenir des boîtes en carton et des tissus, et dans les vides sanitaires.

Appât chimique

Il existe également des traitements chimiques pour vous aider à débarrasser votre maison de ces parasites. Le Pesticide Research Institute met en garde contre l'utilisation d'aérosols ou de brumisateurs en raison de la forte probabilité d'exposition par inhalation pendant l'application. La nébulisation distribue également des résidus de pesticides dans toute la maison et présente un risque d'explosion dans les maisons équipées d'appareils à gaz. Les pulvérisations extérieures peuvent dériver et constituer une menace pour la faune non ciblée, comme les abeilles ou d'autres insectes utiles.

Si vous déterminez que vous avez besoin d'une formule chimique, nous avons établi des listes des meilleurs appâts en gel pour cafards et des meilleurs sprays qui contiennent des composés chimiques. La façon la plus sûre d'utiliser les points d'appât est de les placer derrière des objets, hors de portée des enfants et des animaux domestiques, et de manière à éviter qu'ils ne soient piétinés ou piétinés. Attention à ne pas placer les points d'appât dans les plantes, car la plupart des appâts pour cafards sont toxiques pour ces dernières.

Il existe quelques grands types d'appâts, notamment les granulés, les blocs, les gels et les liquides. Les gels et les liquides sont versés dans des conteneurs d'appât, dans lesquels les cafards vont grimper pour atteindre l'appât. Comme ces types d'appât sont confinés, ils sont plus sûrs pour les maisons avec des enfants ou des animaux de compagnie. Les granulés couvrent une zone plus large et peuvent résoudre le problème plus rapidement. Suivez toujours attentivement les instructions figurant sur l'emballage.

Placez ces formules dans les endroits où les cafards se rassemblent habituellement, notamment sous les éviers et dans les armoires, derrière la cuisinière et autour des zones de stockage des aliments, en veillant à ce qu'elles n'entrent pas en contact avec la nourriture. De nombreux appâts que vous pouvez acheter en magasin sont également livrés avec des pièges collants afin que les cafards soient coincés une fois qu'ils ont pénétré dans le piège.

Autres méthodes de traitement chimique

Les sprays et les pièges sont d'autres méthodes de traitement que vous pouvez utiliser. Le type de spray que vous achetez dépend de l'endroit où vous souhaitez l'utiliser. L'utilisation d'un insecticide en flacon pulvérisateur pour le périmètre extérieur de votre maison est une excellente méthode de prévention. Elle nécessite des produits chimiques plus puissants qui peuvent résister aux éléments extérieurs sans s'user au bout d'un court laps de temps. Cependant, ces insecticides sont beaucoup trop puissants pour être utilisés à l'intérieur, et vous aurez besoin d'un ensemble distinct de sprays chimiques pour ce type de traitement.

Il existe de nombreux sprays anti-cafards doux que vous pouvez acheter dans n'importe quelle pharmacie et qui tuent les cafards par contact, et d'autres sprays préventifs que vous pouvez utiliser près des entrées, des fenêtres et des poubelles.

Les pièges à cafards sont similaires aux appâts, mais ils comprennent un récipient en plastique ou un autre type de protection qui sert à protéger les produits chimiques à l'intérieur des animaux domestiques et des enfants. Ils piègent les cafards à l'intérieur avec le produit chimique de l'appât, où ils finiront par mourir. Vous pouvez les utiliser exactement comme des appâts, en les plaçant près des endroits où vous avez déjà vu des cafards. Les pièges expirent après un certain temps une fois que vous les avez ouverts, et vous devrez les vider régulièrement afin de vous débarrasser des carcasses.

Décidez lequel des meilleurs appâts pour cafards sera le mieux adapté à votre situation.

Autres méthodes naturelles

Il s'avère que vous n'êtes pas le seul à avoir besoin de café le matin : les cafards en raffolent aussi ! C'est une excellente nouvelle, car cela signifie que vous pouvez utiliser un produit aussi courant comme appât et piège naturel :

Piège à café

  1. 3 volumes d'eau
  2. 1 volume de café

Mélangez votre solution de café dans un grand bocal, mais ne le remplissez pas complètement. Les cafards vont ramper dans le bocal pour essayer d'atteindre le café, mais ils devraient glisser et se noyer à l'intérieur.

La terre de diatomées est une autre excellente option naturelle qui ne correspond ni à la méthode des appâts ni à celle des pièges. Elle peut être utilisée pour une pléthore de problèmes de parasites, et elle est particulièrement pratique pour les problèmes de cafards, qui se déplacent rapidement et ne sont pas faciles à repérer. La terre de diatomées peut être saupoudrée près des entrées, des zones humides ou partout où vous les avez vus. Cette matière contient de nombreuses arêtes vives qui entaillent les petits insectes comme les cafards et entraînent leur déshydratation.

Appât à base de terre de diatomées

  1. 1 part de terre de diatomées
  2. 1 part de poudre de cacao

Les cafards sont attirés par la poudre de cacao. Un mélange avec de la terre de diatomées permet donc de les attirer et de les faire mourir. Ce mélange est totalement inoffensif pour l'environnement ainsi que pour les animaux domestiques et les enfants, à condition que vous utilisiez de la terre de diatomées de qualité alimentaire, et vous pouvez donc l'utiliser autant et aussi souvent que vous le souhaitez. Cependant, la poudre de cacao peut tacher les tapis, vous pouvez donc omettre cet ingrédient si c'est là que vous prévoyez d'utiliser cette recette.

Quand faire appel à un professionnel ?

Ces méthodes de bricolage sont bon marché et efficaces pour lutter contre les petits problèmes de fourmis, mais elles ne suffisent pas à traiter les multiples nids qui envahissent votre maison, ni même un seul grand nid.

Parfois, bien sûr, vous ne pourrez pas venir à bout de l'infestation de cafards par vos propres moyens. En particulier, certaines de ces méthodes de traitement bricolées peuvent contribuer à éliminer une petite quantité de cafards de votre maison, mais ne constituent pas toujours une solution à long terme. Voici quelques signes indiquant que vous devez faire appel à un professionnel de la lutte antiparasitaire :

  • Vous avez traité plus d'une fois, mais les infestations reviennent sans cesse.
  • Vous remarquez que des cafards apparaissent dans de nouvelles zones de votre maison ou de votre propriété, ce qui indique un problème systémique.
  • Vous avez nettoyé l'environnement de votre maison pour le rendre moins favorable aux cafards, mais cela ne semble pas faire de différence.
  • L'infestation s'aggrave visiblement, et vous voyez davantage de cafards ou d'ovoïdes.
  • Les odeurs sont de plus en plus fortes.
  • Vos enfants semblent avoir une réaction à la présence de cafards.

Si vous avez été confronté à l'un des cas ci-dessus - et dans de nombreux cas, vous remarquerez plusieurs signes - demandez à un exterminateur professionnel quelles méthodes il pourrait employer. Il peut s'agir de régulateurs de croissance des insectes associés à un insecticide pour formuler une solution durable à long terme. Faites-lui savoir s'il y a des animaux domestiques ou des enfants dans la maison. L'exterminateur vous aidera à déterminer le meilleur plan d'action pour prévenir la récurrence de l'infestation et ramener votre maison à la normale.

Vous aimerez aussi :

Poster un commentaire :